Une situation inédite à Mayotte la 1ère …

Où l’on marche sur la tête !

Mayotte la 1ère a failli sur la préparation du projet du portail des Outre-mer. Un projet qui a vocation à être le lien quotidien entre les Outre-mer et les publics de l’Hexagone, et qui doit permettre le partage des valeurs ultramarines et répondre aux défis contemporains.

Et bien, ce projet d’avenir semble très mal parti, sa gestion parait plus qu’hasardeuse : de l’amateurisme, tout simplement !

A la grande surprise des salariés de la station, la rédaction en chef affirme auprès de la direction qu’une équipe est déjà constituée.

Après des mois d’absence sur ce projet, la rédaction de Mayotte la 1ère essaie donc tant bien que mal de fournir « quelque chose », un semblant de projet de participation au portail des Outre-mer.

Ainsi, la composition de l’équipe des «Livers» a été annoncée ce vendredi 22 mai, soit 3 journalistes et 2 pigistes. Alors que dans les autres stations, la contribution est beaucoup plus étoffée et beaucoup plus centrée sur le dialogue et sur la concertation, à Mayotte la 1ère, aucune communication globale n’a été faite au sein de la rédaction. La plupart des journalistes ne sont pas au courant. Pas de communication, pas de concertation, pas de transparence.

Et cette gestion opaque ne s’arrête pas là. Des formations ont déjà été dispensées en catimini à ces contributrices choisies. Quels sont les critères pour les choisir ? Pour sélectionner les unes, et écarter les autres ?

Les autres stations ultramarines ont privilégié une démarche participative, avec un panel étoffé d’acteurs bien identifiés, et des formations plus larges et ouvertes à l’ensemble des journalistes contributeurs – ou pas  – au numérique.

Et ce n’est pas tout… incroyable mais vrai, la rédaction veut transformer ces contributrices du Web en formatrices ad hoc … Alors que des formateurs (trices) internes, la station en a dans tous les domaines.

Nous dénonçons les méthodes de la rédaction en chef de Mayotte la 1ère, qui, une fois de plus, montre ses limites managériales. Des méthodes aux conséquences désastreuses pour les mahorais, qui comptent sur nous, Mayotte la 1ère,  pour leur offrir un service public de qualité – sur le linéaire comme sur le web !


Vous souhaitez nous poser des questions ?
Contactez-nous au :
01 56 22 88 21

Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

Load More...