Les élus RP et les syndicats mobilisés pour un retour aux jt régionaux dès le 3 mai

Les représentants de proximité de France 3 Côte d’Azur ont écrit un texte à la direction régionale, lundi 26 avril 2021, pour demander le retour aux jt de proximité dès le 3 mai.

Ce mardi 27 avril, la majorité des syndicats de France 3 Côte d’Azur a repris ce texte et la CFDT l’a diffusé sur tout le réseau France 3.

Elus, représentants syndicaux de France 3 Côte d’Azur, nous avons dénoncé le dommage éditorial et humain de ces jt communs qui sont actuellement diffusés.

Et nous avons inspiré nos collègues, dans les autres bureaux de France 3, également confrontés à cette situation, qui a laissé sur le côté de la route ceux sans qui nous ne remplirions pas notre mission : les téléspectateurs, le personnel permanent et nos collègues CDD et intermittents.

Voici le texte intégral du tract signé sur la Côte d’Azur par la CFDT, Sud, FO et la CGT :

Antenne de France 3 Côte d’Azur :
il est urgent de retrouver la proximité tant mise en avant par la direction !

Après trois semaines d’informations et de présentiel au compte-goutte, le jt dit « régional »
ou plutôt, ce qu’il en reste, l’actualité d’Avignon côtoyant celle de Menton à 300 km de
distance, a besoin de retrouver son plein exercice.
Pertes d’audiences, messages d’incompréhension des téléspectateurs, perte de sens pour le
personnel permanent, désespoir du personnel non permanent : le bulletin santé est critique.
En cette période de pandémie, les téléspectateurs et l’antenne de Côte d’Azur ont le même
besoin : se retrouver autour d’une édition traitant réellement de l’actualité de proximité.
Une édition qui leur prouve que, comme depuis plus de 60 ans, on est là. Pour eux.
Les gestes barrières, la vaccination qui progresse en flèche dans la rédaction, et la bonne
gestion sanitaire au sein des emprises de France 3 Côte d’Azur enlèvent toute légitimité
sanitaire au choix de poursuivre cette situation de jt communs.
Tout prolongement des journaux télévisés communs sera clairement, au vu et au su de tous,
un choix budgétaire, contraire à la mission de service public.
Le 3 mai, rendez au téléspectateurs et au personnel
leur édition de France 3 Côte d’Azur !