FRANCE 3 BRETAGNE : Instance de proximité Septembre 2019

Vos représentants de proximité :

Catherine Carlier (SNJ), Marc-André Mouchère (CFDT),
et pour la CGT : Valérie Marquet, Carole Collinet-Appéré, Nathalie Coulon
et Vincent Texier (secrétaire de l’instance)

Présents pour la Direction :

Michel Dumoret : Directeur de France 3 Bretagne

Marie Preschoux : Responsable des ressources humaines Bretagne

En visio : Murielle Bajard-Buono Responsable du secteur d’activités RH à la direction des moyens internes de fabrication

Invités : Laurent Le Mouillour Délégué à l’antenne et aux programmes, Christelle Lomenech (La fabrique) Responsable des activités de fabrication à Rennes, Nelly Chevrier organisatrice d’activités (UOA), François Gascoin Chef de centre.

Point 1 : Actualité Générale de l’Antenne Bretagne avec Laurent Le Mouillour

Principaux évènements couverts et en vue
  • Dimanche 22 septembre : reprise en numérique de la Mini-Transat au départ La Rochelle en direct à 15h20 (production de l’émission par la région France 3 Nouvelle Aquitaine)
  • Festival des insulaires 8ème édition les 20, 21 et 22 septembre 2019 à l’île de Batz. Accès compliqué, pas de DSNG. Reportages moitié Iroise moitié Rennes. Anthony Masteau animera des conférences sur les thèmes de la santé et de la mobilité.
  • Le GPSail Marseille ou Sail GP Match racing (grand prix de voile international).Droits achetés par le service des sports, commentaire Franck Cammas. Finale à Marseille ce dimanche. La moitié des équipages est breton. Émission pilotée de Marseille avec diffusion Bretagne dimanche à 15h20
  • 4 octobre : documentaire : « La vie en bleu »
  • 6 octobre : Tour de Vendée – cyclisme, émission pilotée par Pays de la Loire. Jean-Marc Seigner sera sur la moto.
  • 9 octobre : documentaire : « Miss mermaid »
  • 16 octobre mardi : Les 75 ans de Ouest-France
    Une journée complète, régie fermée, tout en direct depuis le site de Ouest-France avec le CCR HD de Lyon et qui concerne :
    • la matinale Ensemble c’est mieux (ECM)
    • le 12/13
    • le 19/20

Côté éditorial : C’est un partenariat avec le quotidien Ouest-France, le plus grand tirage PQR européen. L’occasion d’aborder des thématiques comme le virage éditorial et technologique de la presse actuelle. Ouest-France de son côté procède à un tirage spécial avec les logos de France3 Bretagne.

  • L’histoire du quotidien (Sujet sépia),
  • Le travail d’un localier (peut-être dans les Côtes-d’Armor)
  • Les coulisses du journal une journée entière jusqu’au bouclage
  • Les grands hommes du journal

Un 3 min avec sera tourné avec Charlotte Gainsbourg qui aura présenté son film la veille. Maxime fait le lien avec la rédaction de Ouest-France en particulier pour le tournage des sujets. Repérages des plateaux en cours effectués par Maxime, Gildas et Magalie pour ECM.

Côté technique :
Une demande a été faite en central d’un CCR (celui de Rennes/Nantes n’est plus opérationnel). Elle a débouché sur le choix du CCR de Lyon (HD) avec ses chefs de postes. Les élus demandent que l’équipe lyonnaise soit complétée avec un maximum de techniciens bretons plutôt que d’abuser de RTT employeur.

  • 27 octobre Transat Jacques Vabre : 14ème édition au départ du Havre, équipages en duo sans les Ultimes. Diffusion nationale avec le car vidéo de Rennes (VM).
  • Le 3 novembre : la Transat Brest Atlantique, course d’Ultimesen double avec un mediaman à bord, sera commentée à deux voix par Valérie Chopin et un journaliste de France Bleu.
Audiences, grilles et programmations

Littoral : problème de positionnement dans la grille de l’antenne Bretagne puisque les audiences y sont moins bonnes que dans les autres régions de diffusion de ce même programme.

Pour rappel, en Bretagne l’émission est diffusée tous les dimanches à 12h55 sur le même créneau que le JT de TF1, alors qu’en Normandie et dans Les Pays de la Loire, elle est diffusée tous les samedis à 11h30.

L’incohérence majeure c’est que Thalassa est aussi diffusée le dimanche après-midi : il faut une cohérence de programmation sur l’ensemble du réseau France 3.

Autres créneaux de diffusion possibles ?
Peut-être le samedi matin comme en Pays de la Loire ? D’après Laurent Le Mouillour, les Bretons ne regardent pas la tv le samedi matin.
Alors le samedi soir ? Peut-être sur le créneau de Parents mode d’emploi qui ne fait que 2,2% d’audience en Bretagne contre 5% au plan national.
Autre hypothèse, prendre la place des Carnets de Julie mais là c’est un 52 minutes qui marche bien en Bretagne.

Enfin rappelons que Littoral fait aussi l’objet d’une rediffusion le vendredi à 8h10 sur toute la France.

Donc décision en suspens, d’autant que le contenu est aussi soumis à réflexion :
pour rappel Littoral c’est essentiellement un magazine incarné, actuellement présenté par Marine Barnérias, même si 7 ou 8 numéros dits « unitaires » (docs de 26 mn) sont maintenus.

Or un magazine de 26 mn incarné implique de revenir régulièrement à sa présentatrice pour que ça fonctionne. Dans chaque émission, elle présente des sujets de 6 minutes (les formats 13 mn, justement jugés trop longs, ont été abandonnés). Ces 6 mn sont en lien avec un thème général envisagé à l’avance. Les réalisateurs de ces 6 mn prennent en compte qu’ils sont diffusés dans un magazine où les éléments se complètent.

Cependant, se posent parfois des problèmes de délais entre le moment du choix d’un thème pour un futur Littoral et la réalisation de tous les 6 mn qui le composent et des plateaux incarnés qui les relient. Problèmes parfois de disponibilité des intervenants ou des équipes pour les tournages et surtout de créneaux de montage à La fabrique.  Parfois l’émission ne voit pas le jour et de vieux marbres restent alors orphelins.

Concrètement : Laurent Le Mouillour et Michel Dumoret prennent date avec l’équipe Littoral. Quant à une 5ème salle de montage, c’est la demande qui crée l’offre : donc ils envisagent aussi une rencontre avec La fabrique.

Matinale France Bleu : 6h-9h

En Bretagne, une matinale commune à France Bleu Breizh Izel et France 3 Iroise doit voir le jour fin novembre à Quimper. C’est un des premiers galops d’essai du réseau. Ressources : un technicien vidéo et un documentaliste, issus de France 3 Bretagne. Des images tirées de l’actualité ou d’archives seront ainsi fournies pour illustrer les chroniques. Renseignements pris auprès des documentalistes, le service n’avait pas été informé de cette nouvelle charge de travail qui concerne aussi des monteurs pour réorganiser les sujets en illustrations des voix radio.

Plusieurs questions se posent qui sont encore sans réponse.

  • Radio-France paie une prestation à France 3 qui n’a aucune maitrise éditoriale : pourquoi donc un logo France 3 si la maîtrise éditoriale est aux mains de Radio France ?
  • Réticences aussi coté Radio France : questionnement sur le droit à l’image des journalistes de radio.

« Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup » commente Michel Dumoret

Réunion prévue le 17 ou 18 octobre à Quimper avec FTV Paris et France Bleu Breizh Izel (planification, budget…) – Métiers présents : vidéo, documentaliste. Parmi les problématiques :

  • créer une zone de diffusion (jusqu’à Vannes-Lorient) pour que la zone Iroise soit cohérente avec Breizh Izel et la langue bretonne. Vérifier que Iroise sera bien sur les box de la zone de diffusion concernée comme envisagé dans le projet de transformation de FTV.
  • Impact sur les horaires de salariés (l’émission commencerait à 7h)
  • Respect des droits des journalistes auteurs / illustrations

Qualité des partenariats :

Le partenariat avec le festival Les Vieilles charrues est-il toujours pertinent ? Sont-ce les artistes en scène, en coulisse, ou le travail associatif en amont qui nous intéressent ? Nos équipes ne sont plus autorisées à travailler librement. Surtout pas d’images d’artistes sur scène depuis que les droits de captation sont commercialisés.

Michel Dumoret remet en cause ce partenariat : ce n’est plus qu’un échange logo France 3 contre spot de pub. Il souhaite revoir la couverture de cet événement à traiter plutôt comme une actu et sur le web. D’autre part, il a demandé que les conventions de partenariat soient toutes écrites. En 2020, il souhaite plutôt se rapprocher du Festival du Bout du Monde.

BREST 2020

Pour Brest 2020, il a déjà été demandé 3 bateaux spécifiques pour France 3 Bretagne  sur 2 jours. Bateaux dédiés à nos équipes de tournage pour les sujets JT, le numérique et les directs.

Autre ambition : créer une véritable animation en relation avec le public pour un meilleur retour en image de marque France 3. Un programme des festivités sur le stand est à élaborer et une scène sera partagée avec Radio France. Bruno Gilbert est nommé responsable référent de Brest 2020. Bruno Laurans sera en charge de l’édition.

Journée de la BD

Le 30 janvier 2020, France 3 sera partenaire d’une journée de la BD au plan national. Notre participation régionale est à définir. Exemple : un dessinateur en direct pendant le JT.

Couverture des municipales 2020

Un compte– rendu de la réunion de rédaction du 18 septembre, donne les grandes lignes avant le premier tour et entre les deux tours. Des comités (journalistes, techniciens, scriptes…) se mettent en place pour préparer les émissions.

Mise en image décrochage An Taol Lagad

La préconisation de la Direction des Antennes Régionales est d’insérer 18 images de blanc au mépris de la qualité si on se met à la place du spectateur. Le directeur régional décide de revenir à l’ancienne virgule tant qu’on n’aura pas mieux. L’idée germe d’innover avec des plateaux sur fond vert ; une maquette va être préparée pour proposer à la Direction des Antennes.

Michel Dumoret suggère de repenser le projet éditorial d’ATL : « J’aimerai un choix de la rédaction sur un sujet d’actualité, sous forme d’un 6 minutes le vendredi par exemple ».

POINT 2 Exploitation – Immobilier Moyens Généraux

COS IMMO.  Un appel à candidatures pour cette commission de suivi a été lancé pour accompagner au mieux le projet de complet réaménagement des locaux. Il s’agit d’écouter les référents métiers, d’échanger des idées avec les services, d’organiser la transmission d’information avec la Communication et la Sphère FIL dédiée.

Cette commission sera composée de 10 personnes (Antenne : 1, Rédaction : 2, Encadrement : 2, Exploitation : 2, RP : 2, Chef de projet : 1) 

Calendrier des réunions sera établi aussitôt que la composition de la commission sera fixée. Cette commission perdurera tout au long du processus et jusqu’au réaménagement final de tous les services.

Le COS IMMO se réunira une fois par mois, le midi avec plateau repas. Les RP demandent que la première réunion de mise en route soit planifiée sur une durée un peu plus longue, afin d’appréhender au mieux le projet même si l’on ne part pas d’une page blanche. 

Expertise. Début octobre, après avis CSE, il va falloir répondre aux demandes du cabinet Sécafi concernant les phasages.

Supports maintenance et informatique : ils seront les derniers à déménager et quitter leurs locaux actuels pour limiter dans la durée leur passage obligé par un lieu transitoire au 5ème en attendant le réaménagement de leurs locaux avec le remaniement de la régie (2022/23).

Emprises de La fabrique :

M. Grandsire et Mme Lomenech ont identifié les locaux. Des demandes spécifiques des personnels sont exprimées : revoir les espaces de travail des sédentaires, mais aussi des personnels mobiles, Vidéo Mobile (VM) et Equipes Légères (EQL) qui ont besoin de bureaux de passage pour consultations sur ordinateurs de leurs messageries, planning et accéder à Monespace ou Concur etc.

Les équipes VM ont besoin d’un local de première maintenance, de lieux de rangement des matériels proches du quai de chargement, idem les équipes légères ont besoin de rangements au sous-sol pour charger au garage.

A traiter d’ici la fin de l’année.

Local maquillage :

Il va encore falloir attendre !  Quand la régie sera réaménagée d’ici 2 ou 3 ans, le local maquillage sera réorganisé et accessible aux personnes handicapées. En attendant, lors des grands rendez-vous liés aux municipales, un deuxième point de maquillage sera aménagé provisoirement. 

Climatisation des bureaux :

L’été a été chaud dans les bureaux ! Confort thermique insuffisant en période de chaleur. Il devrait y avoir à terme des stores extérieurs plus isolants prévus au budget d’aménagement du bâtiment. Pour les périodes de canicule la RH rappelle qu’elle a un stock de ventilateurs et qu’il faut boire.

Lorient :

Ça y est, le BIP de Lorient a pris le large en s’installant à la Cité de la voile. Mercredi 16 octobre : Catherine Carlier et Carole Collinet-Appéré iront leur rendre visite avec la direction.

Passage au HD

Et si ! Pour novembre, la captation des rushes et toute la fabrication basculera en HD! Migration i-media pilotée par Christophe Miguel. Mise à jour nécessaire de plusieurs logiciels et installation de certains pilotes sur toute la chaine de fabrication. Changement de certains matériels, disques durs et PC, pour de plus puissants. Rajout de mémoire sur les salles de montage. Thierry Rey est le référent HD à Rennes.

Les animateurs de formation Patrick Guérault et Christian Polet seront chargés d’expliquer aux JRI & OPV les évolutions des caméras et de leurs menus en HD.

Dans les Bureaux d’info de proximité (BIP) Lorient est compatible HD. À Brest, si on passe sur i-média tout ira bien. Seul un équipement serait à changer dans tous les BIP de France : la grille (1500 euros).  Ingénierie & Process (IP) fait un appel d’offres. Seules les caméras robotisées pour les invités resteront en SD.

Mais pour le spectateur toujours pas de vraie HD car le progrès s’arrête au niveau de la régie à Rennes : le mélangeur ne peut pas être upgradé HD ! Donc en diffusion ce sera de la fausse HD (une conversion qui ajoute des points aux images). Mais cette moindre qualité se verra moins qu’avant.

Avantage tout de même en fabrication : tous les appareils tels que les GoPro, appareils photo hybrides, ou iPhones, tous HD, sont compatibles. Et les archives seront en HD.

Oreillettes et micros HF:

Oreillettes HF. On ne compte plus les disfonctionnements sur les oreillettes du plateau 3 et du JT. En secours, il reste les appareils filaires qui trainent derrière les présentateurs.

Un appel d’offres piloté par la direction technique de France 3 a débouché sur un choix d’oreillettes Phonak et Overline. Pas de date.

Coté micros HF ils sont toujours dans nos tiroirs et il suffit de les ressortir. « Je veux que l’on revienne à la HF, annonce Michel Dumoret, au moins pour la présentation du JT. Ce qui avait été demandé précédemment c’était d’utiliser des micros sur pieds : éditorialement, j’ai besoin de plus de souplesse sur les plateaux ».

François Gascoin répond : « On a fait de la résistance, et je me suis fait allumer ». Mais Michel Dumoret persiste : « la technique doit être au service de l’éditorial ». Le chef de centre acquiesce : « c’est comme ça que je conçois mon job, on est d’accord : être au service de l’éditorial ». À bon entendeur…

Cartes de tournage

Qui n’a jamais été à la recherche d’une carte mémoire avant de partir en tournage ?

Les cartes mémoire des caméras (64 gigas) sont une denrée rare. En principe, 3 cartes de tournage ont été attribuées à chaque JRI. Mais dans la pratique, quand on tourne un magazine, il faut parfois plus de 3 cartes pour regrouper les rushes par épisodes.

Rappelons que tous les rushes enregistrés sur une même carte sont reconnus par i-media comme ceux d’un seul sujet. Il faut effacer-reformater la carte avant de repartir sur un nouveau tournage.

Les CDD doivent également pouvoir disposer de cartes. Quant aux sauvegardes sur i-Media (qui consiste à cocher une sélection de clips à préserver) on n’est pas à l’abri de confusions ou d’oublis possibles : on a déjà perdu des rushes. C’est donc une sécurité moins chère et plus pratique qu’un disque dur que de garder un temps la carte mémoire.

Un lot de cartes mémoire supplémentaires (une dizaine) existe dans un coffre-fort. Mais, souvent, il est vide. Alors, régulièrement, un appel est lancé pour permettre un rapatriement sanitaire des cartes. Juste pour info, avec la HD il faudra 2 fois plus de mémoire qu’en SD pour une même durée de rushes.

Voitures à Brest

Depuis qu’un véhicule a été retiré au profit du BIP de Quimper, la rédaction brestoise est obligée de louer des voitures supplémentaires assez fréquemment. Quand on est JRI à Brest comme ailleurs, l’actu n’attend pas, même pour des démarches de location. Gaëlle fait un bilan des besoins et des coûts. À suivre…

Point 3 Organisation et planification

La couverture des festivals (Vieilles charrues et Bout du Monde) :

Ce sont 2 équipes de tournage plus un OPS, un opérateur DSNG et un monteur nomade, sauf le weekend où il n’y a plus que l’équipe JT et sans OPS. Et pour le Bout du Monde, le direct c’est uniquement le vendredi soir.

Et le week-end, quand le DSNG n’y est plus, il reste une 4G incertaine. En fait, la demande éditoriale aurait dû être moins ambitieuse le weekend.

Michel Dumoret : « la couverture des Vieilles Charrues n’a pas été optimale cette année parce qu’on n’a pas les accords des organisateurs au départ pour faire ce qu’on souhaite comme Europe1. Du coup, les moyens sont presque surdimensionnés pour ce qu’on a le droit de faire. À l’avenir, les moyens seront en adéquation avec la ligne éditoriale ».

ITI et culture

Nos Itinéraires en Bretagne (iti) diffusés en début de tranche régionale ne trouvent plus une place logique dans le déroulement de l’info. Ces 7 minutes supplémentaires en access du JT doivent être repensées. Michel Dumoret souhaiterait mettre à l’antenne quotidiennement une thématique différente.

5 iti par semaine sont maintenus jusque fin décembre. Bruno Laurans est toujours en charge de cette case.

Les tranches de 11h53 18h53 sont à l’étude avec les groupes de travail Access JT. 

Affichage planification des weekends (en présence de Nelly Chevrier)

Cette planification à quatre semaines est déjà effective pour les techniciens.

Pour les journalistes, chacun dispose sur son bureau d’un outil de visionnage des plannings : icone rouge calendrier. La projection des weekends pour un semestre est conditionnée par la validation des congés en cours.

Planifications des techniciens sur iti

Beaucoup de techniciens ont été planifiés en RTT employeur sur les premières semaines de septembre, ou bien prêtés à Marseille, Nantes ou Poitiers. Nelly (UOA) explique que ces planifications se sont produites faute de tournage de iti. La redéfinition des Access JT aura-t-elle une incidence sur l’emploi ?

Le mixeur de Brest : élu CSE, il fournit ses plannings très à l’avance. Comment fonctionne son remplacement ? Nelly : « Il est remplacé par le CDD historique Julien Abgrall (sur les semaines incomplètes) ou Gwendall Poiron (sur les semaines complètes). »

Planification temps de voyages

À la suite des premiers plannings sur Ouessant, des salariés ont refusé de partir. En cause le temps de voyage sur des jours non travaillés (JNT), weekend ou jours fériés. Même indemnisé à 125%, ces « temps de voyage » n’intéressent pas les salariés qui perdent du repos et une vie familiale. Les techniciens en contestent aussi la nature puisque préparer et transporter du matériel ou conduire une voiture est encore du temps de travail. À l’origine l’esprit de ces accords concernait par exemple des personnels qui devaient rentrer en avion ou en train d’une semaine de travail lointaine. Pas à gagner des ETP.

Le débat est vif sur ces déplacements sur des jours non travaillés, et les appréciations différentes entre Marie Preschoux, Nelly Chevrier et les RP. Les RP demandent que l’accord soit appliqué, ni plus ni moins ! Pas un réglementaire qui interprèterait l’accord initial. Michel Dumoret arbitre : il se propose de vérifier la position du Réseau et d’avoir une réunion avec l’UOA et la RH.

Primes de sortie : oui elles ont été intégrées dans les salaires (Avenant numéro 5) mais pas pour les cdd.

Point 4 – La Fabrique

Ça continue : pas de documents de travail, pas d’interlocuteurs directement impliqués, pas de réponses satisfaisantes venant de responsables des services maitrisant leurs dossiers.

 À la place, une Responsable du secteur d’activités RH à la direction des moyens internes de fabrication (RsaRHdirmif) souriante mais un peu distante, dont on ne sait pas si elle écoute vraiment les échanges. D’elle en duplex, on ne voit en effet qu’un bout de visage sur le grand écran de la projection vidéo, avec un son déformé comme celui d’une radio marine, haché et parfois inaudible. On devine des réponses comme : « j’en parlerai à la Performance ».

Aucune possibilité de dialogue réactif dans ces conditions. NEUF personnes perdent leur temps parce que la dixième n’a pas pris le TGV pour venir nous rencontrer : ça suffit !

Prévision d’activité : il faut se contenter d’un envoi du mois dernier pour les 3 mois en cours. Marie Preschoux demande que pour autant, les plannings soient mis à jour chaque mois.

La RsaRHdirmif prend le temps d’un silence puis relève la tête vers sa caméra : « J’ai sollicité la performance, pour recevoir les plannings ».

C’est insupportable même des questions écrites ou anciennes ne reçoivent pas toujours de réponse.

Points reporté les mois derniers :

Équipes légères (EQL) : question des RP : maintient-on 2 équipes à Rennes ? La RsaRHdirmif : « J’avais répondu – Les éléments complémentaires ont été envoyé à la RH de Rennes» « mais le compte-rendu n’est pas encore paru » ajoute notre RRH.

Post production : pas de questions sur l’activité

Vidéo Mobile (VM) et EQL : on reçoit seulement les plannings le vendredi : comment s’organiser dans ces conditions ?

EQL : une équipe venue tourner en Breton était constituée d’un cadreur de Nancy et de deux techniciens sous-traités au privé et venant de Paris (un OPS et un éclairo). N’a-t-on plus de CDD en Bretagne ?

No comment. Le secrétaire de l’instance des représentants de proximité, n’en peut plus de n’avoir aucun interlocuteur sérieux.

Pas de chef de service disponible, pourtant les réunions de RP sont calées jusqu’en décembre.
Vincent, excédé, le souffle court bredouille qu’il préfère quitter la réunion pour ne pas perdre la maîtrise de soi. Silence gêné de tous… Valérie, salariée de La fabrique, reprend la main.

Baies techniques

Problème de nuisances sonores. Pas signalé dans le premier CR de la Responsable des activités de fabrication à Rennes, quand elle est arrivée. Requête entendue par les IMG. Une société a été sollicitée pour une expertise phonique. Tous ces outils ne devraient-ils pas être installés dans une salle isolée, séparée des salariés ? Les techniciens souhaitent avoir une installation efficace et accessible depuis la Régie.

Fabrication Fin ar Bed :

Les collaborateurs pourront bénéficier de l’Accord fiction. Pas de détail du nombre de personnes ou d’équipes. Trop tôt. Tournage à partir du 13 novembre. Plannings validés où figurent toutes les activités avec toutes les personnes qui vont y travailler.  DEUX monteuses travailleront en parallèle. Montage son : 1 journée par épisode puis 2 autres jours après la validation desdits épisodes.

Au total 10 épisodes de 10 minutes. En 5.1. Avant-première en juin (Diffusion d’un 90 minutes au moment du Celtique festival).

Unités de compétences complémentaires (UCC)

Il n’est pas question de prime forfaitaire pour l’étalonnage, la direction préfère augmenter le plafond du nombre d’actes !

Son : pas plus d’info que le mois dernier sur le maintien d’un poste de responsable technique de post-prod audio ; la RH réfléchit sur l’ensemble des moyens de fabrication, pas en termes de site ! 

Projet immobilier Rennes & fabrique

Conséquence sur les emprises de la fabrique : 3 bureaux (vidéos, machinistes et éclairagistes) deviennent des bureaux provisoires pour le déménagement. Durée prévisionnelle de 1 an. Un bureau d’accueil est prévu pour les personnels de La fabrique.

Matériel à trier : dans ces locaux, aucun matériel n’a vocation à rester sur le site de Rennes. Le matériel d’exploitation sera trié et transporté à Bois d’Arcy. C’est Didier Lemélédo qui a cette charge.

Situation de l’emploi à la VM

  • Quand arrive le nouveau chef de car ? Le 14 octobre : il s’appelle Thierry Dhondt et c’est un recrutement extérieur.
  • À quelle date l’adjoint au chef de car part-il à Caen ? Le 7 octobre : donc pas de passation.
  • D’autre part, l’adjoint qui a été nommé en juillet refuse finalement les conditions proposées.
  • Les 2 autres postes de vidéo vacants vont être publiés mi-octobre.

Le parc hôtelier parisien ne répond pas à la demande des équipes (trop éloigné, complet, tarifs FTV non disponibles…). Qu’est-il envisagé ? Rien, juste un droit de dérogation. Imaginez la dépense et l’avance sur 10 jours de Slam !

Dépôt de congés le week-end et à l’avance : c’est maintenant possible sur Monkiosque en passant par Christelle Lomenech (non accessible aux salariés).

Repos sur place en vidéo mobile: c’est l’accord collectif qui régit les repos sur place. Oui mais combien par semaine ? Toujours flou.

Planification du passage des RH de La fabrique sur le site de Rennes :

Avez-vous convenu d’une date pour rencontrer les salariés ?  Oui le 10 octobre.

Champagne.

Point 5 – Ressources Humaines / Finances

Lorient

Qui va travailler dans le BIP de Lorient ? Un salarié actuellement en poste à Lorient va quitter France 3 à la fin de l’année dans le cadre de la RCC. Une deuxième équipe est bien prévue.  C’est la seule certitude car aucun nom ne filtre, ni aucune date. La bi-qualification est souhaitée mais c’est surtout la signature des accords nationaux UCC GPEC de Progrès qui est attendue.

Déploiement i-média 2 à Brest

Cette réunion RP a eu lieu la veille de la réunion à Brest avec Michel Dumoret, Laurence Mayerfeld et Olivier Godard.  Au final, un accord a été trouvé avec l’ensemble des syndicats. L’implantation d’I.Media 2 se fera sans perte de poste. Le poste de mixeur est maintenu. Le périmètre du poste de l’assistante de la locale va être redéfini, avec son accord. Enfin le poste de l’assistante d’édition sera transformé en poste de journaliste avec une orientation Web.

Unités de Compétences Complémentaires. L’accord a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2019. Tous les personnels actuellement concernés sont à l’acte et non au forfait :

  • 1 électro : UCC Chargé de mise en lumière
    • 7 techniciens vidéo : concernés par les UCC Mise en image et ou Infographie

Organisation du travail à temps partiel

L’accord collectif prévoit le congé parental, le congé de solidarité familiale, le congé familial et le temps partiel pour convenance personnelle.

Jusqu’au 3 ans de l’enfant, le congé parental est un droit. Congé parental total ou partiel ou temps partiel de vacances ne peuvent être refusés (voir le guide de la parentalité). 

Le temps partiel pour raison de vie personnelle (auparavant temps partiel pour raison de vie familiale) n’est pas toujours accepté du fait des nécessités de service.

Le contrat de génération 2015 ou 2017 /2019, est accessible à partir de 57 ans.
Existe aussi un aménagement dans le cadre de la retraite progressive à partir de 60 ans. Tous ces textes sont disponibles sur MonEspace

Télétravail

Onze demandes ont été acceptées et deux autres sont en cours, le renouvellement est annuel sur demande du salarié. Tous les matériels sont mis en place par l’entreprise (ordi portable, écran, y compris le Skype d’entreprise).

Situation de l’emploi Bretagne

Rédaction

– Anthony Masteau est nommé rédacteur en chef par intérim

– Un recrutement de rédacteur en chef adjoint est en cours

– Un poste de chef monteur à Brest va être affiché

– Serge Lenaud quittera la rédaction le 31 octobre. Son poste de JRI sera remplacé.

Technique Rennes
– 3 départs sont acté (OPV, électro et logisticien)
– Maxime Leré alternant devient CDD

Alternants journalistes
– Courant octobre une alternante, Julie, arrivera à Brest
– Au 1er octobre : Juliette arrive à Rennes  (tutrice Krystell Veillard)
– À Rennes, Corentin continue pour une année encore : tutrice Hélène Pédech
– Enfin, un alternant est envisagé sur le web avant les municipales.

Prochaine réunion : jeudi 17 octobre 

Vos propositions de problématiques et vos questions pour la réunion du 14 novembre sont à adresser à vos RP : 

catherine.carlier@francetv.fr 

marc-andre.mouchere@francetv.fr 


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

#francetélévisions : Le site de #Malakoff est-il condamné ?
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/04/malakoff-au-pain-sec-et-a-leau/
#cfdt #snme #outremer

Plan #pauvreté : face aux conséquences de la #pandémie, la #cfdt demande une hausse du #RSA
https://www.boursier.com/actualites/economie/plan-pauvrete-il-faut-majorer-le-rsa-de-100-euros-estime-laurent-berger-44984.html
#snme #laurentberger

Load More...