Plan de recomposition des effectifs : Où en est-on ?

Les négociations se poursuivent

La Direction et la tutelle prévoient une suppression d’au maximum 1000 ETP (équivalent temps plein) sur 4 ans.

La CFDT est hostile aux suppressions d’emplois

Comme tous les syndicats présents autour de la table, la CFDT veut peser sur les conditions de départ, les conditions de travail et les embauches.

Négocier les contreparties

D’abord faire en sorte qu’il y ait le moins de suppressions de postes possible.

Prévoir des engagements fermes d’embauche !

Avec un réel droit de regard des comités sociaux et économiques et en concertation avec les représentants de proximité pour que le maximum de départs soit compensé par des embauches, notamment dans les cœurs de métier et les secteurs d’avenir.

Vigilance sur la formation et les conditions de travail

La CFDT exigera que FTV fasse de réels efforts de formation vis-à-vis de tous les salariés pour qu’aucun d’entre eux ne se retrouve au bord de la route du développement numérique. Elle intégrera des dispositifs pour veiller aux conditions de travail dans un contexte de réorganisation avec baisse des effectifs.

Des conditions pour ceux qui partent

Selon que le projet sera externe (création d’entreprise) ou d’accélération du départ en retraite, la CFDT demande un accompagnement de qualité (aide à la création, congé de mobilité) et un système incitatif et équitable selon l’ancienneté sans effet de palier.

En attente d’un équilibre

Les discussions étaient encore en cours, ce n’est qu’une fois l’économie générale du projet dessinée que la CFDT pourra prendre position pour ou contre un accord.

Elle rappelle qu’il s’agit d’obtenir un équilibre entre les conditions de départ, les conditions de travail et la formation de ceux qui restent en activité et le volume et la nature des embauches réalisées.

La CFDT aborde cette négociation sans dogmatisme et avec pragmatisme.

Si le développement de l’entreprise est une préoccupation commune, il ne peut se faire au détriment des conditions de travail et sans embauches.

LA CFDT N’ENTRERA PAS DANS UNE APPROCHE LOW COST ET INCOMPLÈTE !

Vous souhaitez nous poser des questions ?

Contactez-nous au 01 56 22 88 21


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

Load More...