FRANCE 3 ALSACE : YÉÉÉ LES RP ! Réunion des Représentants de proximité du 16 janvier 2019

Le temps suspendu au fil parisien!

Présents à cette réunion :

  • Vos élus RP
    • Jean-Marc Dubois, directeur délégué à la coordination des antennes régionales de France3, directeur par intérim de France 3 Grand Est
    • Fabien Amet, adjoint au DRH de France 3, DRH  par interim France 3 Grand Est
    • Sophie Bauer, RRH Alsace
    • Eric Michel, chef de centre France 3 Alsace
    • Eric Engelvin, IRH responsable formation France 3 Alsace

Préambule

Gouvernance… C’est toujours l’omerta

Nous ré-ré-ré abordons la question de la vacance de gouvernance à France 3 Grand Est.

Comme prévu le mois dernier, l’équipe par interim est toujours en place….et la durée de cet intérim est suspendue à la procédure en cours…..procédure qui elle-même est suspendue à la décision d’un organisme tiers…..

Bref le temps est suspendu et avec lui l’information qui va avec !

Mais la direction par intérim l’a dit, promis, juré, craché : « Dès que ce sera fini, on vous expliquera tout ! »

Mais quel suspens !

Depuis que la gouvernance est vacante, notons tout de même l’intérêt croissant que suscite notre antenne régionale auprès des édiles parisiens

Des dirigeants par intérim 1ère classe, la venue de la directrice des IMG  (immobiliers et moyens généraux) du siège et de madame la Présidente Delphine Ernotte en personne !

Whaouw !

Madame Ernote a pu rencontrer certains adjoints et personnels, a pu assister au JT en régie…

Mais sur les raisons de sa venue on nous (r)assure, rien de particulier, simplement, elle aime ça !

Admettons.

On ne s’entend plus :

Suspension des enregistrements musicaux pour la matinale

Vos élus se doivent d’être les garants du respect de la convention collective et des accords signés entre les OS et la direction.

A ce titre, cela fait plusieurs mois qu’ils demandent à ce que soient respectés les accords d’UCC.

Il existe en effet une différence d’appréciation majeure concernant l’UCC Mise en Image exercée par nos vidéos. La réalisation et la mise en image ce n’est pas la même chose ! Les mots ont leur importance !

Dans le cas d’une mise en images, le vidéo applique une charte à l’enregistrement d’une émission. (ça économise un réalisateur).

Dans le cas d’une réalisation, un réalisateur dirige un enregistrement en procédant à des choix artistique. C’est un métier.

Mais comme la direction a vraiment envie de se passer de réalisateur, elle estime que l’UCC Mise en Image suffit à reconnaître et à valoriser le travail effectué par les vidéos. Alors qu’il existe d’autres solutions ou encore d’autres UCC à France Télévisions qui permettraient de reconnaître cette compétence aux techniciens vidéos.

Mais ça, le chef de centre s’y refuse. S’il le faut, nous dit-il,nous charterons les enregistrements des groupes musicaux ! Autrement dit toujours le même enchaînement de plan, les mêmes positions de lumières ou de caméra ….peu importe le live.

Bonjour la créativité.

Devant ce désaccord manifeste le directeur par interim, Jean-Marc Dubois, a tranché : dans l’attente de la position sur le sujet du directeur de la coordination des moyens et de la performance (Paris cœur de tout!), on suspend les enregistrements des groupes musicaux !

Nous sommes évidemment attachés au fait que cette émission puisse reprendre parce qu’elle est une vraie émission de télévision ; on est loin de la radio filmée, et nous pouvons être fiers de ce qui est fabriqué chaque jours pour les matinales chez nous. Mais cela doit aussi se faire dans le respect des textes et des métiers. La balle est dans le camp de la direction, et celle-ci doit trouver une solution.

Personne n’est indifférent à l’arrêt de la séquence musicale dans cette émission, une séquence dont l’enregistrement permet à beaucoup de techniciens de trouver du plaisir à travailler.

Mais nos accords en vigueurs doivent être respectés. Ne nous trompons pas de cible : la direction veut faire de la vraie TV mais ne veut pas y mettre les moyens ; à qui la faute, alors ?

Absents vous avez dit absents ?

La nouvelle instance de proximité des RP traite des sujets qui relevaient auparavant du CHSCT. 

Plusieurs points doivent être examinés à ce titre comme par exemple les chiffres de l’absentéisme….

Oui mais voilà, à ce petit jeu-là, le grand absent… c’est « les chiffres » : une fois encore les documents fournis par la direction sont plus que succins et seuls les chiffres Alsace pour la période 2018 sont disponibles.

Impossible donc de se faire une idée précise, de comparer la situation avec le reste de FTV, d’estimer l’évolution année après année de l’absentéisme.

Ces chiffres sont-ils alarmants et doit on se pencher sur les raisons de cet absentéisme ? Mais comment l’analyser ?

La direction nous l’assure, elle a bien demandé à Paris de lui fournir ces chiffres….elle ne les a pas reçus…

Le point est donc suspendu et repoussé à la prochaine réunion, avec plus de chiffres (on l’espère) et la médecin du travail (c’est mieux).

A noter tout de même que le CHS ct du monde d’avant demandait lui aussi des moyens pour analyser ces chiffres, voire une aide extérieure au vu du chiffre élevé d’absentéisme en Alsace en comparaison avec la moyenne française. La demande ne parait pas extravagante, d’autres antennes, Caen, Rennes, Nantes bénéficient de cette aide extérieure.

Sortez couverts

Entre Gilets Jaunes et attentat, les équipes alsaciennes ont été confrontées tout au long du mois de décembre à des situations violentes.

L’occasion pour nous de découvrir que nous ne possédions aucun matériel de protection (casques, masques etc.) ni d’identification (brassards et gilets presse).

Mais rassurez-vous, le chef de centre nous l’affirme, « ça y est, on est équipé ! »

Et pourquoi que maintenant ?

Ben, on attendait les consignes parisiennes !

Evidemment.

La sécurité de nos équipes étaient donc suspendue, elle aussi, aux intelligences parisiennes.

Bref, les gilets sont en fabrication (oui on est équipé mais pas encore vraiment), ainsi que les kits de décontaminations (pour se soigner des gaz lacrymogènes)

Des casques, des masques, des « carapaces » et des brassards sont d’ores et déjà disponibles (c’est déjà ça), en cas de besoin. Banzaï !

Heureusement qu’on a insisté lourdement – les RP et les DS CFDT et SNJ – auprès de la rédaction en chef, du chef de centre, du DRH de France 3 et même auprès de Delphine Ernotte herself pour sensibiliser la hiérarchie à la sécurité des journalistes en tournage !

Il court, il court, toujours, le droit d’alerte de la rédaction

Souvenez-vous, vos élus avaient demandé le mois dernier à la direction de revenir sur la liste des actions à mener à la suite du droit d’alerte lancé le 29 mars 2018 sur la rédaction, histoire de voir ce qui avait été mis en œuvre depuis.

On refait le point !

  • Réalisation de tous les entretiens annuels par le rédacteur en chef.

On y était preeeeeesque… il reste au rédacteur en chef à voir 7 personnes pour 2018, mais tout est planifié pour cette semaine et la suivante. Fin janvier ce sera bouclé ! Enfin…

Un conseil pour 2019 : s’y prendre plus tôt pour ne pas être charrette en fin d’année.

  • Mise en place d’un moment convivial mensuel la première semaine de chaque mois (pour parler éditorial, projets, retisser des liens….)

Preeeeeeesque, là aussi… Zut, pour un peu on avait tout bon, mais… sur le plan de la régularité de l’événement, c’est loupé. Mais on a connu des moments spontanés (des pots, quoi) comme la galette des rois…

Réjouissons-nous, il reste les fêtes religieuses pour se réunir !

  • Des réunions de service rédaction une fois tous les 2 mois avec établissement d’un compte rendu

Alors oui, une réunion de rédaction à eue lieu ce mardi 14 janvier. Nous espérons qu’un compte rendu écrit en sera fait… Nous l’attendons en tout cas.

Notons tout de même que pour J-M Dubois, ces réunions font sens et qu’il est évident qu’il faut tout à la fois un ordre du jour ET un CR. Exactement ce que réclament vos représentants journalistes depuis des années. Qui sait attendre…

Mais bon, quand « Paris » est là, tout est plus simple.

  • Pour ce qui est des rencontres régulières entre direction et salariés, c’est plus ou moins fait…..disons que c’est toujours plus qu’avant. Mais c’est loin d’être parfait.

A noter que le 21 janvier, messieurs Montels (« the » directeur des antennes et programmes régionaux himself), Dubois, Michel et madame Bauer se rendront à Mulhouse pour y rencontrer les équipes.

  • Travail sur l’absentéisme journaliste

Ce sujet qui devait être traité initialement en août/septembre 2018 l’a enfin été partiellement le 2 janvier 2019. Sophie Bauer et Christian Laemmel ont tenté d’y voir plus clair dans les chiffres fournis afin de comprendre les raisons de l’absentéisme chez les journalistes… Et même si là encore des données manquaient, des grandes lignes ont été tirées.

L’absentéisme des journalistes à la rédaction est en hausse puisqu’on passe de 8 à 11,79% de 2017 à 2018 alors que la moyenne nationale est autour de 4,5%.

Mais coté direction, on explique ces chiffres élevés par des longues maladies et des congés de maternité entre autre (ben oui…c’est tout mélangé les chiffres….comme ça c’est plus simple).

Notre analyse est un peu différente :

Nous rappelons à la direction qu’une absence peut en cacher une autre.

Nous pensons que le rythme des réformes, une émission qui s’arrête, une réorganisation de service, le management dans son ensemble et la perte de sens au travail en particulier, peuvent aussi expliquer qu’on soit disons moins enclin à revenir rapidement au bureau suite à un arrêt maladie, et que du coup les périodes d’absence et leur durée ont tendance à augmenter…

Le sujet n’est pas clôt, on en reparlera – si si, on insiste.

Sac de No(eu)dal

Là aussi un problème qui duuuuuure.

Là encore un droit d’alerte qui couuuuurt.

Nous nous attendions à recevoir les préconisations de madame Delphine Touzin, ergonome à France Télévisions, qui a visité la régie en juin 2018….Le chef de centre l’aurait relancée dans ce sens, nous a-t-il affirmé lors de la précédente réunion RP

Ben on ne l’a toujours pas, ce rapport !

A se demander s’il existe vraiment, voire s’il a bien été demandé… et si on ne serait pas (par hasard) en train de nous balader.

Monsieur Amet, qui représente les RH lors des RP (il est en provenance de « Paris », donc il doit savoir…)  nous assure qu’il va contacter monsieur Xavier Froissard, Directeur de la santé et de la qualité de vie au travail  (himself) pour accélérer le mouvement.

Attention au claquage !

Néanmoins, notons que les services IMG parisiens (encore eux!) sont venus faire un tour chez nous pour faire le point sur le projet de réaménagement de la rédaction (on vous en parle un peu plus loin) et qu’ils en ont profité pour visiter la régie strasbourgeoise.

Et bien là encore, incroyable, des décisions auraient (enfin) été prises !

Une séparation acoustique entre les différents points de la régie qui posent soucis et les problèmes liés aux fenêtres (température/bruit/soleil) sont  à l’étude dans les bureaux parisiens.

Quand on vous dit que quand Paris est là, tout va !

Euh enfin bon, en tout cas, Paris étudie. Après, faudra faire.

Erreur de la banque en votre faveur : 10ème des congés payés !

Certains d’entre vous ont eu la bonne surprise de recevoir un virement supplémentaire fin décembre.

Il s’agit de la régularisation du 10ème des congés payés, mal calculé depuis plusieurs années.

Les montants varient en fonction de plusieurs facteurs.

Pour ceux que ça intéresse l’accord signés avec les OS qui vise cette  régularisation est consultable au service RH

Mais attention, les CDD  sont exclus de cet accord !

Réaménagement de la rédaction…..stand by

Les moyens généraux parisiens sont donc venus faire un petit tour en Alsace, eux aussi.

Marie Claire Dallet-Humm, Directrice des moyens généraux et affaires immobilières de France TV ainsi que Laurent Lemaire, Directeur de l’exploitation, des moyens et de la performance opérationnelle du réseau régional France3 et Vincent Perrault (IMG Paris) ont pris connaissances des travaux en cours.

Mais pour l’instant on stoppe tout !

Jean -Marc Dubois nous explique que beaucoup trop d’incertitudes sur nos besoins à l’avenir subsistent. Et qu’une réflexion est notamment en cours concernant le possible rapprochement physique avec nos collègues de France Bleu et de l’INA.

En attendant, des propositions seront néanmoins faites par les services parisiens, en tenant compte du travail déjà effectué nous dit-on, afin d’améliorer le confort phonique de la salle de rédaction, aménager des espaces de confidentialité, rapprocher le web…..

Des aménagements à la marge.

Les salariés qui se sont impliqués dans le projet apprécieront.

Filière (emmêlée dans le fil parisien)

Si tous les salariés (ou presque) de France 3 Alsace ont  passés leur entretien annuel, il reste en ses terres un village d’irréductibles.

Le personnel strasbourgeois affecté à la filière (ou les moyens internes de fabrication, ou la fabrique… on ne sait plus…) à cette particularité de n’être ni vraiment d’ici, ni vraiment d’ailleurs… de ne pas avoir de supérieurs hiérarchiques directs (bien qu’ils soient semble-t-il nommés sans pourtant que les noms ne soient communiqués pour le moment), d’être rattachés à Strasbourg mais pas pour ce qui concerne les chiffres sur l’absentéisme, ni pour la formation…

Du coup ils sont les seuls à n’avoir passé ni entretien professionnel ni annuel !!!

Les élus solliciteront la présence de monsieur Arnaud Ségur, RRH au siège, lors des prochaines RP, afin qu’ils puissent nous donner des explications.

Filière encore

Il existait un poste vacant en post production à Strasbourg (date limite de dépôt de candidature au 20/12/2018). Mais curieusement, la direction oublie de fournir à vos élus les documents qu’elle doit pourtant obligatoirement leur donner… quand il s’agit de nos irréductibles… alsaciens.

La liste des candidats a été demandée… et nous attendons toujours une réponse.

Pour ça aussi nous demanderons la présence de monsieur Ségur, attendu avec impatience dans notre belle province.

Questions réponses en vrac :

  • La direction  parisienne ne s’est toujours pas prononcée sur le plan vélo annoncé par l’état. Il n’existe donc pas pour l’heure à France Télévisions.
    •  

Le montant des tickets Resto est définit nationalement lors des NAO (négociation annuelle obligatoire). Il n’est pas question pour le moment de le revaloriser.

Vos élus actuels : Marie-Eve Beauclair, Christian Laemmel, Richard Madragore, Cécile Poure

Votre élue au CSE réseau : Yvonne Roehrig

Vos DS dans l’antenne : Yvonne Roehrig, Cécile Poure

SUIVEZ-NOUS SUR @cfdt_ftv  /cfdt.ftv   CFDT-FTV.FR      

Nos Délégués syndicaux centraux

Vous souhaitez nous poser des questions ?


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

#francetélévisions : Le site de #Malakoff est-il condamné ?
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/04/malakoff-au-pain-sec-et-a-leau/
#cfdt #snme #outremer

Plan #pauvreté : face aux conséquences de la #pandémie, la #cfdt demande une hausse du #RSA
https://www.boursier.com/actualites/economie/plan-pauvrete-il-faut-majorer-le-rsa-de-100-euros-estime-laurent-berger-44984.html
#snme #laurentberger

Load More...