Elections Siège : Programme et candidat(e)s.

Finis le CE, le CCE, les DP et le CHSCT… Et c’est vous qui décidez !

Après les commissions paritaires à France Télévisions, CE, DP et CHSCT disparaissent, laissant la place à un Comité Social et Economique.

Il regroupe pour le siège les implantations parisiennes, une partie de Malakoff, Issyles-Moulineaux et Vaise. Soit, pour les titulaires (qui sont les seuls à siéger, les suppléants n’assistant aux réunions qu’en cas d’absence du titulaire) un élu pour le collège ouvrier, 4 pour le collège maitrise, 21 pour le collège cadre ; 26 titulaires au total. Ils seront donc peu nombreux, appelés à représenter TOUS les sites et TOUS les métiers.

  • Le Comité Social et Economique va gérer les actions sociales ; il sera informé et consulté sur l’emploi et la formation, les nouvelles technologies, les conditions de travail etc., reprenant les compétences du CE et du CHSCT.

Au CSE, la CFDT s’engage à

  • représenter la solidarité : la CFDT est une organisation confédérale qui représente tous les salariés et pas seulement une catégorie ou une corporation. Solidarité et intelligence collective permettront d’améliorer le quotidien et le vivre ensemble, pas le repli sur soi et la nostalgie des années 80. C’est dans cet esprit que les futur(e)s élu(e)s, qu’ils / elles soient journalistes ou PTA, exerceront leur mandat.
  • défendre l’emploi et le travail : la CFDT n’acceptera pas sans broncher les réductions d’effectifs et la dégradation des conditions de travail. Nous défendrons le travail et sa dignité. Formation et renforcement constant du professionnalisme de tous les salariés, quels que soient leurs métiers et leur groupe hiérarchique, sont les outils pour leur assurer un avenir au service d’un audiovisuel public de qualité. 2
  • moderniser les œuvres sociales : les activités sociales doivent tenir compte des besoins nouveaux en terme de loisirs, culture et aide à la personne, adaptés aux nouveaux modes de consommation, en mode circuit court et écoresponsable, et en consultant les salarié(e)s régulièrement.
  • permettre l’expression de toutes les sensibilités, syndicales ou non, dans les commissions du CSE ; la CFDT n’est pas clanique, et n’exclut personne au motif qu’il représenterait une autre organisation syndicale, d’une commission du CSE ; seuls comptent le professionnalisme, la motivation et la légitimité.
  • défendre notre outil de production et de fabrication, qui sert aujourd’hui, avec l’aval d’autres syndicats, de réservoir de postes pour financer les projets de France 2 (le feuilleton) ou de la présidence de FTV (FranceInfo). Déshabiller Pierre pour habiller Paul, surtout s’il n’y a pas de projet pour Pierre, c’est non pour nous !
  • représenter les personnels administratifs, dont les activités et les emplois sont remis en cause au nom des mutations numériques, et refuser les simples transferts de charge de travail des uns – les administratifs – vers les autres…
  • écouter les encadrements, trop souvent pris entre le marteau et l’enclume, victimes du « faire plus avec moins » et privés de voix au nom d’une loyauté et d’une obéissance sans faille.

Il est donc important de désigner les plus motivés, les plus aptes à défendre vos intérêts, à améliorer vos conditions de travail et de rémunération, à négocier avec la direction les conditions dans lesquelles se construira l’avenir au siège de Francetélévisions.

La CFDT à France Télévisions, ce sont des femmes et des hommes impliqués pour certains depuis longtemps dans le dialogue social de l’entreprise ; d’autres, des « petits nouveaux », s’engagent pour la première fois lors de ces élections pour faire entendre leur voix :

  • celle de journalistes qui étaient CDD il n’y a pas si longtemps,
  • celle de techniciens qui s’engagent pour que leur édition ne disparaisse pas,
  • celle de salariés des moyens internes de fabrication en plein bouleversement,
  • celle de jeunes salariés qui veulent un avenir à France Télévisions,
  • celle de moins jeunes qui souhaitent défendre leur travail,
  • celle de journalistes vigilants quant à la qualité de l’information,
  • celles d’administratifs inquiets par la numérisation de leurs activités, de techniciens pour lesquels l’évolution des métiers ne doit pas signifier la disparition des emplois.
La liste des candidats CFDT, c’est tout cela.

Pas d’opposition de principe, pas d’accompagnement lâche.

Du pragmatisme, une vision de l’avenir de notre entreprise, et la volonté de peser dans les décisions.

Les candidats de notre liste représentent les préoccupations des salariés du siège pour ces trois prochaines années : l’avenir des fonctions support RH, Finances et Informatique ; celui de l’antenne et des programmes ; les évolutions du journalisme avec le développement du numérique ; sans oublier les moyens internes de fabrication.

Pour cela, nous avons besoin de vous ! Cette élection est aussi, pour les organisations syndicales, l’occasion de mesurer leur représentativité. Votre vote est donc essentiel pour asseoir la légitimité de ceux qui négocient, de ceux qui vous représentent.

Il sera un signal pour tous : voulez-vous donner votre voix à ceux qui se servent de toutes les ficelles pour alimenter la peur de l’avenir, pour démotiver les professionnels que nous sommes, pour diffamer ceux qui seraient plus progressistes qu’eux ? Voulez-vous donner votre voix aux adeptes du « c’était mieux avant » et qui, au nom de ce mantra, ne proposent rien ?

A l’heure où France Télévisions bouleverse son organisation et se transforme, part à la chasse aux dépenses et aux emplois, il y a des rendez-vous à ne pas manquer. Courage de l’engagement, défense de l’intérêt général et responsabilité, solidarité, la CFDT veut vous représenter et vous défendre face aux bouleversements qui s’annoncent.

La CFDT, c’est aussi un réseau d’experts, de conseil, de formation et de juristes audelà de Francetélévisions au service des délégués syndicaux et des élus. Et des élus bien formés, bien conseillés, et soutenus par leur organisation syndicale, sont des élus efficaces !

Des candidat(e)s renouvelé(e)s, représentant toutes les familles professionnelles de Francetélévisions !

Vous souhaitez nous poser des questions ?

Contactez-nous au 01 56 22 88 21


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

#francetélévisions : Le site de #Malakoff est-il condamné ?
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/04/malakoff-au-pain-sec-et-a-leau/
#cfdt #snme #outremer

Plan #pauvreté : face aux conséquences de la #pandémie, la #cfdt demande une hausse du #RSA
https://www.boursier.com/actualites/economie/plan-pauvrete-il-faut-majorer-le-rsa-de-100-euros-estime-laurent-berger-44984.html
#snme #laurentberger

Load More...