FRANCE 3 RÉSEAU : DÉCLARATION LIMINAIRE CSE 3 ET 4 AVRIL 2019

Déclaration liminaire CFDT

19 points à l’ordre du jour… Quelle ambition ! Quel programme… Mais nous savons déjà que nous ne le tiendrons pas. Comment peut-on penser que le CSE du réseau régional, qui représente les salariés des antennes régionales, ceux de La Fabrique et des services supports présents dans notre périmètre, plusieurs milliers de salariés, qu’un tel CSE peut travailler correctement, et traiter 19 points, tous importants, en deux jours…

Aujourd’hui comme hier, la CFDT estime que la décision de ne créer qu’une seule instance CSE pour tout le réseau régional est une aberration.

19 points en deux jours, et pas de point sur les questions diverses, puisque vous, Monsieur le Président, en avez décidé ainsi. Un point « question diverses », qui permettrait pourtant de faire remonter des problématiques naissantes dans nos sites, à traiter avant qu’elles ne s’amplifient. A vous faire remonter des situations de terrain, à corriger.

Par exemple, et ce n’est pas rien, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu et la déclaration, par France Télévisions, du salaire mensuel perçu par les salariés… Salaire PLUS heures supplémentaires, alors que celles-ci sont défiscalisées depuis le 1er janvier.

Comment France Télévisions va-t-elle corriger ce bug ? Quand ? Et quand va-t-elle communiquer sur le sujet, informer les personnels ? La CFDT a posé ces questions par écrit à la Direction Nationale la semaine dernière, nous attendons une réponse… Peut-être l’aurons-nous ici, lors de ce CSE, même s’il s’agit là d’une question « diverse », même si le point « questions diverses » ne figure pas à l’ordre du jour…

Autre question diverse que nous aurions souhaité vous poser : pourquoi les services comptabilité des antennes n’ont-ils pas été informés de leur nouveau fonctionnement, du transfert de certaines de leurs activités pour La Fabrique vers Paris ? Les salariés de la compta ne savent pas, ne comprennent pas, sont dans le flou. Comptez-vous communiquer sur le sujet, redéfinir leurs missions, répartir autrement leurs activités ?

Et puis, il y a quelques jours, Strasbourg a accueilli un séminaire des rédacteurs en chef et responsables éditoriaux de France Télévisions… Allez-vous nous parler des travaux de ces cadres de l’entreprise, des conséquences de ces cogitations sur notre travail et sur nos programmes ? Encore une question diverse que nous ne pouvons pas vous poser.

Tiens, une autre encore : pourquoi n’avons-nous pas un « schéma directeur » – le terme à la mode à France Télévisions quand on harmonise quelque chose – du web à France 3 réseau ? Pourquoi y a-t-il autant d’organisations du travail, sur le web, qu’il y a de rédactions ? Pourquoi les équipes ne sont-elles pas dimensionnées à minima de la même façon partout ? Conséquences de cette improvisation : des pratiques professionnelles « sauvages » se développent, des rédacteurs tournent des images pour le web qu’ils n’auraient pas le droit de tourner pour le premium, des contributeurs qui ne le sont pas officiellement tiennent des blogs ou postent des photos sur leur temps libre – humm ça sent le travail dissimulé, non ? – les salariés planifiés sur le web sont épuisés, certains en arrêt pour burn out… Allez-vous trouver le temps ne serait-ce que d’esquisser une réponse à nos questions sur le web ?

Et puisqu’on parle de l’info : allez-vous faire cesser les dérives qui font de nos JT et sites web des organes de la propagande gouvernementale ? Avec par exemple, la couverture des restitutions du Grand Débat « en veux-tu en voilà », ou encore avec la multiplication de sujets JT, Ensemble C’est Mieux et web sur le « French Fab Tour » organisé par le gouvernement pour la promotion des métiers de l’industrie auprès des jeunes… French Fab Tour dont France 3 est partenaire… Un partenariat qui rend donc cet événement somme toute mineur, tellement important qu’il mobilise des antennes régionales sur le premium et sur le web. Rappelons ici qu’il est plus important, à nos yeux, de traiter des sujets économiques ou ayant trait à la formation des jeunes tout au long de l’année, sous la forme de reportages, dossiers ou magazines. Un partenariat ne doit pas venir polluer les contenus d’information produits par nos antennes régionales.

Mais nous allons nous arrêter là… Après tout, nous avons encore 19 points à traiter en deux jours.

PS : après la lecture de ce liminaire par la CFDT, le président confirme qu’il ne répondra pas à nos questions, celles-ci étant… des questions diverses… l’ordre du jour ne comportant pas de point « questions diverses »… CQFD.

Vous souhaitez nous poser des questions ?

Contactez-nous au 01 56 22 88 21


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

Load More...