FRANCE 3 ALSACE : YÉÉÉ LES RP ! Réunion des représentants de proximité du 25 mars 2019

AU MENU DE CES RP… EN VRAC :

Le ré-réaménagement de la rédaction, les UCC toujours pas à jour, la filière staffée, l’absentéisme, le Soir 3, PCPL, le rapprochement France 3 et France Bleu et même les réfugiés climatiques. Beau programme !

Présents à cette réunion : Vos élus RP…

Et pour la direction 

Jean-Marc Dubois, Directeur délégué à la coordination des antennes régionales de France 3, Directeur par intérim de France 3 Grand Est

Fabien Amet, adjoint au DRH de France 3, DRH par intérim France 3 Grand Est

Sophie Bauer, RRH France 3 Alsace

Eric Michel, Chef de centre France 3 Alsace

Fanny Klipfel, Déléguée à l’antenne et aux programmes de France 3 Grand Est

Jean-Christophe Gutbub : Responsable Activité fabrication de Strasbourg

Par audioconférence : Muriel Bajard, Responsable secteur d’actions RH – Direction des Moyens Internes de Fabrication, Arnaud Ségur RH de la Direction des Moyens Internes de Fabrication

Mme Uettwiller : Médecin du travail

PRÉAMBULE

Cette fois ça y est nous avons enfin eu un contact avec Arnaud Ségur, RH de la filière. Quatre mois que nous l’attendions. Au téléphone évidemment. Avec de la friture. De près on se comprend mieux. De loin …

                                 VOUS SOUFFREZ ? PASSEZ UN COUP DE FIL                    

Parmi les 67 visites cette année, 19 concernent une reprise du travail suite à un arrêt de plus de 30 jours. 40% de ces arrêts sont liés à de la souffrance au travail. Soit deux fois plus que l’an passé. Triste constat.

Huit autres salariés se sont spontanément rendus chez le médecin du travail pour se déclarer en souffrance au travail.

Six appartiennent à la filière production. Constat accablant.

Devant ces chiffres alarmants, la Direction reste sereine.

Fabien Amet nous explique que « il y a toujours des arrêts maladie vous savez » et que bon oui ils augmentent mais « qu’ils y travaillent ». Comment ? Tout simplement en mettant l’accent sur le retour des salariés en souffrance. Sensibilisation des managers, entretien avec la RH de pré-reprise en présence d’un RP (c’est ça la petite nouveauté) et tenez-vous bien un énième appel d’offres auprès d’une société « capable d’identifier et de comprendre le mal-être au travail ». Bref, d’ici là la dépression a le temps de s’installer. D’autant que nous avons à FTV une direction de la qualité de vie au travail qui n’est que rarement sollicitée et surtout entendue.

Pour les souffrances immédiates : un petit conseil. Appelez.

Le psychologue n’est présent qu’une demi-journée par mois à France 3 Alsace mais assure, rassurez-vous, une permanence téléphonique via une plateforme. Pour l’assistante sociale, c’est uniquement par téléphone. Et encore pas tout de suite, un appel d’offres vient d’être lancé. Ça va mieux là tout de suite non ?

A noter tout de même, les temps partiels et le télétravail, sont largement accordés aux salariés qui le souhaitent en Alsace. Et que concernant l’absentéisme il y aura sous peu une harmonisation du réseau France 3 afin d’intégrer dans les données   les maladies de courte durée (moins de 30 jours).

  • Pour la filière, particulièrement touchée par la souffrance au travail, le plan d’action est encore plus musclé. Pour Arnaud Ségur, à ce qu’on entend, «ces chiffres ne sont pas liées à la souffrance au travail, ni à la réorganisation de la filière non.» Ces chiffres sont tout simplement «gonflés» par les nombreuses maladies longue durée. Car l’accompagnement des collaborateurs pris dans la
  • réorganisation est assuré. «Des échanges sont organisés (A Paris, non planifiés, en même temps que le tournage des émissions) pour discuter avec les salariés». Et ce n’est pas tout : «on continue à faire des ajustements, on staffe l’encadrement, on va doubler les effectifs de planification». Staffer ? «oui, ça veut dire que l’on positionne les nouveaux managers en     identifiant les responsabilités. Il faut maintenant leur laisser le temps de faire des actions. C’est compliqué pour tout le monde. Si à chaque fois vous dîtes que c’est nul, on y arrivera pas.»

En attendant les actions du staffage, à Strasbourg : toujours pas de chef de service vidéo, toujours pas de missions claires, toujours pas de retour des demandes de congés, toujours pas d’entretien annuel 2018, toujours pas de plan de formation 2019, toujours pas d’outil informatique pour Concur, toujours pas de dotation de vêtements (obligatoire). Mais qu’est-ce que « taffé » ?

PCPL : ILS SONT ALLÉS CHERCHER PLUS LOIN                           

Cette fois nous allons pouvoir aborder le point sérieusement. Tous les interlocuteurs sont là. Ceux de l’Antenne et ceux de la filière. Pourquoi PCPL a été externalisé ?

La réponse n’est pas si simple. Pour Sébastien Grandsire, directeur de la post-prod, tout du moins. « Nous avons fait le point en janvier et les tournages ont été remis à la main du producteur. Le concept et les moyens ont évolué, voilà tout. Tous les tournages 2019. En 2020, il y aura d’autres configurations internes et des discussions. » Celle de JM Dubois l’est plus « Il y a eu quelques soucis sur les tournages, on a donc externalisé provisoirement. » Des soucis ? « Des retards  sur les tournages, des choses sérieuses qui ont compromis les tournages. »

« On nous demande une exigence de qualité plus grande. Dépoussiérer l’écriture et  dynamiser le produit. » Anaïs Nicloux, administratrice de production France3 Grand Est rajoute « Nous avons rencontrés une accumulation de problèmes sur les sons seuls, pas de sons directs, pas de rapports sons. Avant nous pouvions régler cela en post-production mais aujourd’hui avec l’enchaînement des PCPL nous n’avons plus le temps de faire ces rattrapages…

Les solutions d’Arnaud Ségur : « Nous allons travailler sur les problèmes techniques et les problèmes comportementaux.» En attendant, les salariés de la Filière sont planifiés ailleurs. Loin. Envoyés en mission sur Télématin, en Bretagne, sur le Jour du Seigneur. Pas assez compétents pour PCPL mais pour les voix du Seigneur, oui.

Condition pour que PCPL soit ré-internalisé en 2020 : « que le produit soit propre » assène Arnaud Ségur. «  Quand ce sera meilleur » ajoute JM Dubois. Oui mais comment juger que les salariés font mieux leur travail s’ils ne sont plus planifiés sur PCPL ? Mystère.

Comment adapter les compétences desdits salariés si aucune formation ne leur est pour l’instant proposée ? Mystère.

POSTES VACANTS

On commence par la filière (CQFD) :

  • Cadre de gestion post-production : Le poste sera présenté au COCA du 10/04. « La candidature du salarié RQTH sera examinée avec attention » nous dit la direction.
  • Responsable technique post-production audio : La décision est suspendue. A. Ségur explique « vouloir attendre une nouvelle vision de l’organisation, voir comment les choses se structurent » Bref le poste pourrait être modifié ou simplement supprimé.
  • Responsable technique post-production vidéo : le poste a été mis au COCA du mois de mars. Le candidat a été choisi mais le contrat n’ayant pas encore été signé, nous ne connaissons pas l’identité de l’heureux élu.

Pour le reste : Editeur web : Le poste sera publié début avril. Il faudra attendre …

RÉAMÉNAGEMENT DE LA RÉDACTION

Nous croyions le projet de réaménagement de la rédaction définitivement enterré. Ou du  moins congelé. Le temps que le rapprochement probable France 3 / France Bleu soit acté. Eh bien non. Car les IMG Paris ont bossé pour nous en proposant de nouveaux plans intégrant un hub (le revoilà), un espace de convivialité, le web au milieu de la rédaction mais isolé phoniquement … Nous nous étonnons.

Un plan qui ne convient pas tout à fait à JM Dubois qui propose d’autres aménagements « encore en réflexion et sans budget pharaonique ». Notons que ce dernier a réussi à obtenir que, pour l’instant, aucun bureau ne soit mutualisé.

L’argent qui devait être dévolu au mobilier sera utilisé pour faire ces menus travaux et acheter les cloisons phoniques voir quelques bureaux neufs. «Ça ne plaira pas à tout le monde mais je souhaite que cela agrée au plus grand nombre. » Nous lui suggérons alors de prendre en compte les conclusions du collectif de travail et d’associer les IMG Strasbourg qui ne sont pour l’heure pas informés du plan. Histoire qu’une année de travail ne soit pas complètement jeté aux oubliettes. Et les salariés par la même occasion.

FRANCE 3 / FRANCE BLEU

Un article du monde en date du 19 février cite comme rapprochements immobiliers      probables Strasbourg, Rennes et Lyon. Nous reposons donc la question. Quand cela est-il prévu ? JM Dubois admet que la tutelle demande de nous rapprocher. « Que Strasbourg fait partie de la liste de ces rapprochements mais que rien n’est acté. Il n’y a pas de date. France Bleu n’est pas d’accord pour déménager de toute façon. »

Pour les rapprochements éditoriaux là par contre c’est un peu plus concret.

«Il est possible qu’entre septembre et décembre nous déployions les matinales communes à d’autres régions. Strasbourg est aussi dans la liste des dix stations concernées de par la concordance des zones couvertes entre France Bleu et France 3. »

Ouille. Jetez donc un coup d’œil aux matinales de PACA et d’Occitanie pour vous faire une idée ce qui nous attend.

C’est de la radio (filmée) mais ça se passe de mots. « Ça reste de la radio filmée on est d’accord mais on veut monter en qualité. C’est un chemin inéluctable qu’on va apprendre à faire ensemble. ».

Un chemin qui ne mène nulle part surtout. Si les gens veulent écouter la radio ils n’allument pas la télé si ? Et dire que c’est ainsi (entre autres réjouissances) qu’on va tripler le temps d’antenne des régions. En filmant des gens qui boivent du jus d’orange ….

TETRIS ET WAZE LES NOUVELLES APPS POUR VOUS DIVERTIR EN VOITURE

La moitié du parc automobile va être renouvelé. Vous avez déjà pu tester le modèle choisi. Un modèle tout terrain, parfaitement adapté à notre métier et notre environnement. La Clio. Un choix on vous le cache pas qui obéit davantage à des critères économiques que pratiques. Eric Michel l’admet « Nous avons dû baisser en gamme mais je me suis battu pour obtenir la Clio Estate, la plus grande de la collection» 

Problème nous avons du matériel. Problème nous allons sur la route des Crêtes. Problème toute Estate qu’elle soit, c’est une Clio. Déjà, les JRI jouent à Tetris tous les matins pour faire entrer le matériel dans le coffre à l’aide ou pas d’un filet à chaussures. «  Nous pouvons si vous le souhaitez installer pour 500 euros une coque en alu pour y déposer le pied mais un siège passager à l’arrière devra être sacrifié » Trois autres Clio doivent prochainement arriver dont une à Mulhouse.

Pour info : Prix à l’achat d’une Clio Estate d’entrée de gamme 17 000 euros Prix à l’achat d’une Dacia Duster d’entrée de gamme 12 000 euros

Après le Tétris, amusez-vous donc avec Waze. Nos GPS sont obsolètes et les mises à jour sont trop chères. Voie sans issue ? Non. Eric Michel a la solution « j’ai commandé des supports smartphone à disposer dans la voiture. Ainsi les gens pourront se servir de Waillise. » Nous voilà sauvés … sauf en Allemagne et en Suisse. Nous leur rappelons que le roaming est toujours bloqué à l’étranger pour nos téléphones professionnels. Pas de 4G, pas de Waze.

JM Dubois va voir comment ça se passe dans les autres régions frontalières et revient vers nous pour savoir si oui ou non l’itinérance des données pourra enfin être débloquée. La route est longue ……

TÊTE DE NODAL

Cela fait des mois que ça traîne. Les problèmes d’acoustique en régie où tout le monde s’entend parler et où personne ne s’entend plus.

Nous avons enfin du nouveau. Eric Michel évoque une cloison phonique standard qui sera découpée sur place pour être adaptée au plan de travail en régie. Une cloison phonique qui sera commandée suite à un appel d’offre lancé par Rouen qui refait sa régie. Il avait été pourtant promis que le personnel serait associé au choix de ces aménagements. Ça vous rappelle quelque chose ? JM Dubois lance « c’est le principe de l’appel d’offres. Après on peut envisager qu’on regarde comment ça se passe à Rouen et que si ça ne fonctionne pas, on avise». On avisera si la cloison, commandée et payée, sera remisée au placard ou pas ….

Quant au problème des vitres en régie qui laissent passer et l’air froid et le soleil, il n’est pas prêt d’être réglé. « Nous allons faire venir un architecte pour des analyses thermiques afin de déterminer si les déperditions de chaleur viennent du mur ou des vitres ». Ha voilà. En attendant, poser de simples stores avant l’été est-ce si compliqué ? Ça a l’air …

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Coup de chaud encore. L’été dernier, dans certaines parties du bâtiment (H, maintenance, informatique entre autres … ) les températures ont atteint plus de 30°. Difficile de travailler dans ces conditions. Le budget ne permet pas d’installer, pour l’heure, la climatisation dans ces bureaux. Dommage. Et visiblement le système de climatisation mobile n’a pas joué son rôle.

Eric Michel est conscient du problème «  On va trouver des solutions pour ceux qui s’en plaignent. Il y a des bureaux vides au 5e étage, ils pourront s’installer là-bas ». Voici donc l’heure des premiers réfugiés climatiques à France 3 Alsace. Et puis pour la maintenance dont tout le matériel est au rez-de-chaussée, ce dispositif leur fera bien les pieds ….

SOIR 3

Avec la fin programmée du Soir 3 ou plutôt son transfert sur France Info, les bobines de 5 mn fabriquées en région vivent elles aussi leurs dernières heures. La Direction réfléchit à une offre de remplacement.

UCC FABRICATION CONTENUS MULTIMÉDIAS

En Alsace, depuis le mois de juin, 14 monteurs (12 CDI et 2 CDD) sont titulaires de l’UCC fabrication contenus multimédias. A ce titre, ils fabriquent régulièrement des modules titrés pour le web et sont donc rémunérés à l’acte. Sont ou plutôt devraient être. Car la paie ne suit pas. Tous les mois, nous alertons la Direction à ce propos qui botte en touche … à Paris. Certaines régularisations partielles ont été faites, d’autres pas sans aucune logique.

Mais ce mois-ci c’est le bon. Sophie Bauer et Eric Engelvin ont pris les choses en main.

Ce mois-ci un deuxième bulletin de paie devrait solder tous les comptes.

BULLETINS DE PAIE DE PAPI

Ceux qui ont choisi de recevoir leur bulletin de paie, à la maison, version papier, doivent faire preuve de beaucoup de patience. Les délais varient d’un salarié à l’autre et s’allongent de mois en mois pour atteindre trois semaines.

Un comble. Avec Digiposte, vous avez votre bulletin avant même la paie. Pour les autres, avec la paie du mois suivant. Une inégalité de traitement que nous soulignons mais qui n’a pas l’air d’émouvoir Fabien Amet qui à titre personnel : « ne comprend pas ce choix. Digiposte c’est tellement pratique.» Il se rapproche des services de paie parisiens et revient vers nous. Pratique.

SÉCURITÉ : EN CAS DE PANIQUE, BRISEZ LA GLACE

Vous avez sans doute remarqué qu’avec le printemps ont fleuri les portes ultra-sécurisées avec électro aimant, brise-glace, badge. Alors que nos fenêtres tombent en ruine, nous nous étonnons de l’intérêt porté aux portes !

Il s’agit d’une directive parisienne de remise à jour des accès de sécurité et de vidéo-surveillance. Eric Michel rappelle que nous avons été envahis par les Kurdes…un jour lointain.

En attendant, le Sas de l’entrée principale se coulisse à la main, celui de l’entrée redevance est vitrée et sans surveillance (et le restera). Allez comprendre.

En cas de panique, pousser la porte ne servira plus à rien. Un seul geste, enfin on l’espère, appuyer sur les boutons.

    cliquer pour imprimer le pdf

                               Prochaine réunion RP Alsace mardi 9 avril 2019

Vos représentants de proximité CFDT

Marie-Eve Beauclair – Christian Laemmel – Richard Madragore – Cécile Poure

Vos Déléguées Syndicales CFDT

Cécile Poure – Yvonne Roehrig

Votre élue au CSE réseau

Yvonne Roehrig

Vos Délégués syndicaux centraux

Vous souhaitez nous poser des questions ?

Contactez-nous au : 01 56 22 88 21

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

#francetélévisions : Le site de #Malakoff est-il condamné ?
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/04/malakoff-au-pain-sec-et-a-leau/
#cfdt #snme #outremer

Plan #pauvreté : face aux conséquences de la #pandémie, la #cfdt demande une hausse du #RSA
https://www.boursier.com/actualites/economie/plan-pauvrete-il-faut-majorer-le-rsa-de-100-euros-estime-laurent-berger-44984.html
#snme #laurentberger

Load More...