CSE SIÈGE 2ème TOUR : VOTER CFDT, parce que….

Suite au 1er tour des élections, seules les quatre organisations reconnues représentatives pourront négocier l’avenir des salariés de France Télévisions : la CFDT, la CGT, la CGT-FO et le SNJ.

C’est avec elles, avec la CFDT que l’avenir se construit !

La CFDT est présente au quotidien, mais aussi dans les instances nationales, pour parler au nom de France Télévisions et de ses salariés.

Fonctions Supports :

La CFDT considère que les fonctions support sont plus que jamais nécessaires et ne doivent pas être la variable d’ajustement budgétaire de la future réforme de l’audiovisuel public.

Elle se prononce pour le renforcement des ressources humaines qui doivent assurer un rôle qualitatif essentiel dans cette période de changements

Elle encourage les financiers à proposer des choix inventifs, privilégiant le moyen terme et respectant le capital humain de l’entreprise

Elle condamne la gestion du management intermédiaire, trop souvent pris entre le marteau et l’enclume à qui on demande toujours plus avec moins de moyens.

Fabrication :

Elle souhaite un renforcement de la production interne pour faire face aux défis des nouveaux formats et des nouveaux usages, sans que ceux-ci remettent en cause pour autant la qualité.

Il faut un véritable accompagnement des salariés du secteur vers plus de compétences et lutter contre la sous-occupation qui condamne à terme l’emploi à la Fab.

C’est d’abord l’activité qu’il faut défendre, car c’est d’elle que dépendront les emplois et les métiers.

Aborder l’avenir en faisant face aux défis, c’est le choix de la CFDT. C’est la seule voie qui permettra l’enrichissement des métiers et le maintien d’une fabrication interne digne du service public.

Info et Sports :

Dans les rédactions, aux magazines, la CFDT condamne le management par le stress et des conditions de travail qui se dégradent de plus en plus ! Pour une information de qualité digne du service public, il faut restaurer le respect et le dialogue et mettre les moyens en effectifs et compétences.

C’est le combat de la CFDT pour ce second tour !

 A la Direction des Sports de FTV, il est temps de mettre en place une véritable gestion des ressources humaines. L’externalisation du travail par le recours excessif aux consultants ou aux productions externes condamne à terme un service des sports indépendant des lobbys. Pour la CFDT, le service public, c’est mettre en avant le sport amateur tout autant que le sport spectacle. La fermeture de France 4 et France Ô (30% de l’activité) ne va pas en ce sens et risque de transférer de fait du public sur les chaînes business.

Antennes et programmes :

 La CFDT considère que les choix exercés par la tutelle et la Direction privilégient trop souvent la vue à court terme et la seule logique budgétaire.

La fermeture de FranceO et de France4 font craindre pour la diversité à l’antenne, les programmes jeunesse et les sports.

Les nouveaux formats et les nouveaux usages constituent une opportunité à saisir dans le sens de la création mais ne doivent en aucun cas se faire au détriment de la qualité et dans le seul souci d’économies à réaliser.

Pour la CFDT, c’est l’activité qu’il faut défendre, et à France Télévisions, elle passe largement par les collègues de l’antenne et des programmes.

L’évolution des métiers, les compétences complémentaires et la polyvalence :

La CFDT demande l’ouverture d’une négociation loyale, franche, optimiste sur l’avenir de nos métiers ! Pour nous, les poly compétences ne sont pas le seul sujet de négociation. Nous réclamons un état des lieux honnête et loyal des pratiques, des outils modernes et des besoins des sites, afin d’ouvrir aussi le débat de l’évolution des métiers. Nous refusons la « chasse à la prime », qui permet à la direction de faire prendre en charge par certains le métier des autres, parfois sans formation ! Nous refusons les « expérimentations » sauvages, qui réduisent la négociation à une simple régularisation des pratiques et qui empêchent le débat sur le vrai sujet : l’évolution de nos métiers.

Nous demandons que soient d’abord clairement fixés les objectifs à atteindre, les lignes éditoriales, les volumes d’activité, avant de réfléchir aux moyens nécessaires pour les réaliser. 

Les CDD :

La CFDT ­a défendu les CDD quand la direction a brutalement modifié le régime « frais de missions » qui leur est appliqué. Nous avons été à l’origine de la saisine, qui a permis de faire reculer la direction sur certains points.

La CFDT défend l’emploi non permanent, véritable vivier pour le recrutement ultérieur de talents, et nécessité pour assurer notre activité. Les non permanents nous rajeunissent ; ils nous enrichissent ; ils nous bousculent ; ils sont nos futurs collègues !

La CFDT de France Télévisions,

acteur exigeant du dialogue social.

Nous ne sommes pas prêts à abandonner nos convictions et notre vision de l’entreprise pour accompagner le changement à tout prix.

Nous refusons de perdre le contact avec le terrain et le quotidien des humains qui forment cette entreprise et qui en sont la richesse, au nom d‘une vision « macro-économique » et « industrielle » de l’audiovisuel public.

La CFDT est profondément attachée à France Télévisions, ses fonctions au Siège, à la filière (« La Fabrique » depuis peu), au réseau régional, aux programmes et à l’info nationale ainsi qu’au réseau Outre-Mer et à son expression métropolitaine, France Ô.

Transformons ensemble France Télévisions, inventons des alternatives

Parce que France Télévisions, c’est notre bien à tous.

Paris, le 16 octobre 2018

Nos délégués syndicaux centraux   

Vos délégués au Siège:

 Laurent BELLET, Didier GRAFTIEAUX, José LAMUDE,

Sophie LE BRIS, Yohann RELAT, Laurence SARRASIN

Vous souhaitez nous poser des questions ? Contactez-nous au : 01 56 22 88 21


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

#francetélévisions : Le site de #Malakoff est-il condamné ?
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/04/malakoff-au-pain-sec-et-a-leau/
#cfdt #snme #outremer

Plan #pauvreté : face aux conséquences de la #pandémie, la #cfdt demande une hausse du #RSA
https://www.boursier.com/actualites/economie/plan-pauvrete-il-faut-majorer-le-rsa-de-100-euros-estime-laurent-berger-44984.html
#snme #laurentberger

Load More...