Sécurité, sourire non compris

Fini les hôtesses d’accueil et le standard téléphonique en région. Place désormais aux professionnels de la sécurité. Et à France 3 Picardie, on ne rigole pas avec la sécurité.

Interdire aux prestataires privés présents 24h/24 à la station de tutoyer les personnels de France 3, éviter les conversations avec eux, interdire aux agents féminins de faire la bise ou de boire un café avec des permanents. Le simple bonjour suffira et le sourire n’est pas compris.

Ce sont les recommandations de la direction technique de France 3 Picardie qui s’emploie méthodiquement à surveiller ces agents et à rapporter tout écart à leur employeur. Une direction technique qui refuse d’assumer ses choix et les conséquences sur l’organisation et les conditions de travail des agents de sécurité présents dans nos murs, et qui en rejette toute la responsabilité sur l’entreprise prestataire.

Bonjour l’ambiance de travail…

Ainsi, être trop civil et aimable pour un agent de sécurité serait contraire aux directives de FTV et nuisible à la sécurité. Faut-il des robots pour assurer convenablement la sécurité des bâtiments et des personnels ?

C’est notre image même, celle de la bienveillance et de la proximité, qui est mise à mal. C’est aussi notre conscience morale, en tant qu’êtres humains et journalistes, qui se révolte.

Le SNJ et la CFDT dénoncent cette relation de travail imposée par la direction technique aux prestataires extérieurs et aux personnels de France 3 Picardie. Cette relation nuit au minimum exigible de qualité de vie au travail et ferait sans doute l’objet d’un reportage s’il ne s’agissait de FTV…

Le SNJ et la CFDT ainsi que l’ensemble des personnels choqués par ces consignes resteront attentifs et se réserveront le droit de réagir si nécessaire.

Paris, le 1er octobre 2018

Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

Load More...