Réforme de l’audiovisuel public : tais-toi et rame !

Le gouvernement a annoncé un « scénario d’anticipation » ce 4 juin 2018.

De nombreuses annonces dans la presse

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses annonces ont été diffusées dans la presse, plus ou moins alimentée de ballons d’essai, dont certains des plus loufoques. C’est à qui saura ce qui sortira de l’Elysée ou de Matignon avant les autres pour faire son petit effet de buzz.

Absence d’information préalable

Force est de constater qu’aucune information, réflexion ou concertation n’a été lancée à ce jour avec les salariés ou leur représentants, que ce soit par la Direction elle-même ou bien les autorités publiques. C’est un mauvais signal adressé à la démocratie sociale, qui constituera un handicap à rattraper dans les prochaines semaines, sauf à considérer que l’avis des professionnels de France Télévisions ou de ses représentants est quantité négligeable.

La réforme ne se fera pas sans les salariés

Comme sur les autres grands dossiers de réforme, la CFDT considère que rien de viable et de durable ne peut se faire sans associer les salariés. La réforme ne se décide pas en cabinet, au sommet de l’Etat, en négligeant les premiers acteurs concernés. Elle appelle donc à une véritable concertation, dans laquelle elle entend jouer un rôle original, porteuse de ses valeurs de proximité, de qualité éditoriale, de service public.

Les annonces concernant notamment l’accroissement des programmes de France3, le rôle assigné à l’information, le positionnement de France Télévisions comme grand média engagé pour l’éducation et les différences, la valorisation des œuvres, l’adaptation au très haut débit et aux « digital-natives », les changements concernant la diffusion de France4, France Ô (France info : ?) sont autant de dossiers nécessitant une association étroite des salariés.

Pour un audiovisuel public fort

Consciente des bouleversements qui affectent le secteur sur les plans technologiques et des usages, la CFDT défend une télévision publique de qualité qui répond aux exigences des publics et se démarque d’un flot médiatique de pur divertissement à visée consumériste.

Vous voulez être représentant(e) CFDT, vous souhaitez nous poser des questions ?

Contactez-nous au 01 56 22 88 21


Imprimer le PDF

Suivez nous !

01.56.22.88.21

"Nous souhaitons que l'on arrive à un encadrement du télétravail. Que demain le patronat ait assez le sens des responsabilité pour arriver à un accord sur le cadre du télétravail"
@CfdtBerger #FranceInfo

Ça y est ! Payées 15,5% de moins que les hommes, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année. La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale. #4novembre16h16 #EqualPayDay

Nouveau #schéma du maintien de l'ordre : la position de la #cfdt
https://www.cfdt-ftv.fr/2020/11/06/nouveau-schema-du-maintien-de-lordre-la-position-de-la-cfdt/
#snem #journalistes #AssembleeNationale

Load More...